Rechercher

À la recherche du houli perdu

Dernière mise à jour : 31 janv. 2020



Pour la collection Malya , Keswa met en valeur un tissu traditionnel tunisien. Chaque région tunisienne à ses propres vêtements . Ceux du sud sont de couleurs vives et sont constitués essentiellement d’un morceau de tissu rectangulaire appelé (Houli, malya ou hrem) qui enveloppe le corps de la femme, retenu à la taille par une sorte de ceinture en laine (hassara), en prenant les deux extrémités supérieurs passées chacune au dessus d’une épaule sans trop serrer pour disposer de suffisamment d’étoffe, et attachés à la partie qui surmonte la taille et couvrant la poitrine, par un khlel, un fibule en argent ou en or, de chaque coté.





Le Houli peut être de couleur unie, avec les bords rayés en deux ou trois couleurs, ou à rayures en deux ou plusieurs couleurs, avec les bords plus élaborés. Les houlis modernes sont le plus souvent réalisés industriellement; ils ont généralement des couleurs chatoyantes et très variées, les modèles changeant très souvent. Cet habit et ces couleurs changent d'une localité à l'autre et les motifs permettent d'identifier les femmes selon leur localité d'origine. Ce tissu précieux se transmet de mère en fille. Il fait partie des must à avoir dans son trousseau de mariée.


Autrefois, le houli était l’habit usuel des femmes du sud tunisien , aujourd’hui elles ont troqué leurs houli pour des habits plus occidentaux. Keswa tente de donner un second souffle à cet héritage culturel ancestral et se fixe le défis de démocratiser ce sublime tissu afin qu’il puisse avoir sa place dans une garde robe plus moderne.









133 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Dans les méandres de mes souvenirs d'enfant, une silhouette haute et fière, un visage grave au regard expressif, imposant le respect et coiffé d'une chéchia écarlate ou d'un chapeau de paille. Sous u